Fiche révision : Louis VIII – roi de france

Categories Catégorie, Fiche révision : les rois de France

Pour soutenir mon travail, merci de cliquer ici

Né le 5 septembre 1187 à Paris, le futur Louis VIII était le fils de Philippe II dit Philippe Auguste et de Isabelle de Hainaut. Le 23 mai 1200, âgé de treize ans, il épousa Blanche de Castille, fille d’Alphonse de Castille et d’Aliénor d’Angleterre en l’église de Port-Mort en Normandie. Le mariage ne put être célébré sur le domaine du roi de France car le royaume de Philippe Auguste, à cause de ses démêlés matrimoniaux, avait été frappé d’interdit par le Pape Innocent III.

N’ayant régné que trois ans, il se distinguera surtout pendant le règne de son père, sa bravoure lui vaudra le surnom de “Louis le lion”. Parmi ces faits d’armes notoires, la bataille remportée contre le roi d’Angleterre Jean sans Terre à La Roche-aux-Moines en 1214 alors que son père Philippe Auguste affrontait les coalisés du Nord à Bouvines. Les barons anglais, révoltés contre leur roi proposeront la couronne anglaise à Louis, sa femme, Blanche de Castille, était la petite-fille de feu le roi Henri II d’Angleterre. Louis débarquera alors sur les côtes anglaises  et arriva à Londres le 2 juin 1216 pour s’y faire proclamer roi. A la mort de Jean sans Terre, les barons anglais rallièrent le nouveau roi d’Angleterre Henri III, après s’être fait battre le 20 mai 1217 devant le château de Lincoln par les troupes royales anglaises, il abandonna la couronne anglaise ainsi s’acheva le destin anglais de Louis.

Le 6 août 1223, il se fit sacré à Reims à l’âge de 36 ans par l’archevêque de Reims, Guillaume de Joinville. Il aura la particularité d’avoir été le premier capétien sacré du vivant de son père, la dynastie était suffisamment installée et respectée pour que la succession héréditaire soit perçue comme normale par les esprits de l’époque. Dans la continuité de son escapade anglaise, plus tard, il enleva aux Plantagenêts leurs possessions sur le continent comme le Poitou, une partie de la Gascogne, Niort, la Rochelle et partit en direction du Midi pour en finir avec les hérétiques Cathares.

Lors du Concile de Bourges de 1225, Raymond VII comte de Toulouse a été accusé par l’Eglise de soutenir et d’abriter des hérétiques cathares, à la suite de quoi fut décrété la nécessité d’engager contre eux une croisade dans le sud du royaume. Louis VIII sera désigné pour mener l’expédition. A la Pâques 1226, des milliers de chevaliers prirent la route du Midi et mirent notamment le siège devant Avignon, ville clé du Languedoc, s’ensuivront les villes de Nîmes, Castres, Carcassonne. Une fois la ville d’Avignon prise, il prit la route de Paris, sur le chemin du retour, Louis VIII, fut atteint de la dysenterie.  

La chronique du temps nous raconte qu’il lui fut proposé un remède réputé efficace contre son mal qui le rongeait. Certains prétendaient que le simple fait de déflorer une jeune vierge suffirait à le remettre sur pied, chose qui pour un souverain fervent catholique comme Louis VIII était impensable. Il rejeta la proposition avec indignation. Il mourut de cette maladie le 8 novembre 1226 près de Montpensier en Auvergne.

Le 15 novembre 1226, Louis VIII fut inhumé à la basilique Saint Denis. Son jeune fils, âgé de seulement 12 ans, Louis IX, futur Saint Louis lui succéda quelques semaines plus tard. C’était la première fois qu’un royaume fut confié à un enfant mais Louis IX pouvait compter sur sa mère, la reine Blanche de Castille, pour l’épauler dans sa lourde tâche.

Pour soutenir mon travail, merci de cliquer ici

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *